Votre Retraite

Calculez votre future pension de retraite en tenant compte des dernières lois votées.
Pour commencer votre calcul, cliquez sur le bouton situé ci-dessous :

Partir à la retraite

Vous envisagez de partir à la retraite....

Vous vous posez des questions sur les régimes, les conditions, les particularités de votre carrière. Comment se passe le départ, quelle est votre caisse de retraite, combien allez-vous toucher, quand et à qui devez-vous faire la demande ?


Vous avez raison, il n'y a pas d'âge pour penser à sa retraite et il existe tellement d'éléments à prendre en compte. Nous vous proposons un petit guide pratique et simple pour comprendre les démarches qui précèdent un départ à la retraite et ce quel que soit votre âge.

Première étape : renseignez-vous sur les conditions de départ

En effet, en fonction de votre âge, de votre situation ou encore de votre carrière, les conditions sont différentes.

Tout d’abord, prenez connaissance de l'âge minimum à partir duquel vous pouvez officiellement partir en retraite. Cet âge varie selon si vous êtes salarié(e) du secteur privé, du secteur public ou appartenant à une catégorie professionnelle particulière. De plus, la mise en application de la réforme des retraites ayant déjà commencé, l’âge d’ouverture des droits à la retraite est régulièrement augmenté de 4 mois par an pour l’ensemble des régimes et pour les assurés nés à compter du 1er juillet 1951. En fonction de votre année de naissance, l’âge légal de départ à la retraite varie jusqu’à 62 ans.

Vous n’êtes pas obligé d’attendre l’âge légal, vous pouvez aussi effectuer ce que l’on appelle « un départ anticipé ». En effet, il existe des dispositifs spécifiques qui permettent d’abaisser l’âge légal, comme par exemple pour « longue carrière », c'est-à-dire lorsque vous avez commencé à travailler très jeune ou pour un assuré handicapé. Vous pouvez aussi rentrer dans le cadre d’une retraite anticipée pour pénibilité. Ce dispositif permet de partir à 60 ans au lieu de 62 ans, tout en gardant une retraite à taux plein.

Depuis la loi Fillon de 2003, vous pouvez également racheter des trimestres de cotisations aux régimes de retraite, lors de longues études ou de carrière non régulière.

Seconde étape : regroupez les documents qui constituent un bon dossier

Il vous faut plusieurs documents pour justifier votre carrière et calculer le montant de votre retraite. Certains documents sont à demander, d'autres vous seront automatiquement envoyés ou sont déjà en votre possession.

Les documents à demander :

> Pour ceux qui ont effectué un service militaire : une attestation des services militaires accomplis ou « état signalétique et des services ».

Les documents envoyés automatiquement :

> Pour tous, le relevé de carrière. Si vous ne l’avez pas reçu, sachez qu’il est gratuit. Ce document comptabilise le nombre de trimestres validés, ainsi que l'ensemble des salaires soumis à cotisation. Il tient compte de tous vos emplois, même les plus courts, ainsi que des majorations dues aux enfants…
> A partir de 35 ans, recevez votre relevé de situation individuelle. Il vous permettra de savoir si tous vos droits sont bien comptabilisés. Vous pouvez le demander à tout âge si besoin.

Les documents que vous avez conservés :

En effet, afin de bien préparer votre dèpart, vous devez réunir vos propres documents justifiant vos droits à la retraite.
> Les fiches de paie sont obligatoires, elles doivent être conservées à vie et ce quelle que soit la durée du poste.
> Pour ceux qui ont eu des périodes de chômage: toutes vos attestions Pôle Emploi (Assedic).
> Tous les documents liés à la santé, comme vos attestations maladie ou attestations de maternité…

Troisième étape : Effectuez votre demande

Il est vivement conseillé d’effectuer cette démarche plusieurs mois avant la date souhaitée de votre départ en retraite. Elle doit être faite entre 4 et 6 mois, en fonction de votre corps de métier. Vous pouvez soit faire cette demande de retraite directement par Internet, soit par courrier, soit en rencontrant votre conseiller retraite. En effet, la retraite n’est pas automatiquement versée au moment venu, vous devez faire la démarche. Avant d’effectuer cette demande, vérifiez que vous remplissez les conditions nécessaires : avoir l'âge légal de départ à la retraite, habiter en France métropolitaine ou dans les DOM-TOM et évidemment avoir été affilié au régime général.

Comme chaque individu, vous disposez d'un droit à l'information à la retraite. En effet, il existe une organisation regroupant des organismes de retraite obligatoire (base et complémentaire) appelé le Groupement d'Intérêt Public, le GIP Info Retraite. Ainsi, depuis août 2003, chaque personne dispose d’un droit d’information sur la retraite. Ce droit à l'information est prévu par l'article 10 de la loi du 21 août 2003 de la réforme des retraites. Les documents du droit à l’information sont adressés par les régimes de retraite aux assurés, lors des campagnes de « Droit à l'information individuelle sur la retraite ». Le rôle du Gip Info Retraite est de coordonner les organismes de retraite obligatoire, lors de ces campagnes. Les assurés peuvent également demander un relevé de situation individuel en ligne, sur les portails des régimes de retraite auprès desquels ils sont affiliés.